• American Gods : une série au graphisme impressionnant et à un style digne du film 300

     

     

    American Gods est une série dramatique et fantasy américaine diffusée depuis le 30 avril 2017 sur Amazon Video et sur Starz et d'après le roman du même nom de Neil Gaiman. La série repose sur un casting fabuleux et parfait avec Ricky Whittle, Gillian Anderson, Ian McShane et Emily Browning. La série raconte l'histoire d'Ombre qui apprend la mort de sa femme et de son meilleur ami dans un accident de voiture. A bord de l'avion qui le ramène chez lui, il se fait embaucher comme garde du corps par un étrange personnage prénommé Voyageur qui l'emmène dans un long périple à travers les Etats-Unis. A force d'être auprès de lui, Ombre découvre tout un univers et qui est réellement son acolyte à savoir l'ancien dieu nordique Odin. Le dieu tente de rallier à sa cause d'autres anciens dieux et quelques personnages fantastiques afin de mener une guerre sans pitié aux divinités les plus récentes de l'Amérique qui sont Mr Monde, Media et Internet. 

     

    Cette série repose avant tout sur la découverte d'Ombre par rapport à ce monde fantastique, au fait que finalement tout ce qui était les dieux comme les autres créatures existaient. D'ailleurs, Odin faisait tout pour nourrir la croyance d'Ombre et de sans cesse l'amener à se poser des questions alors que par contre il lui mettait des bâtons dans les roues pour éviter que son protégé ne retrouve sa dulcinée. La série repose également sur le plein mystère de la situation amenant le téléspectateur à se poser des questions sur ses propres croyances. Il était vrai que le monde est rempli de mystères et cela nous permet avec la série d'y plonger totalement. En plus, niveau caractère, chacun des personnages nous surprend d'une agréable manière. Quand les dieux font le mal, on se dit qu'ils sont méchants mais après quand on comprend leur histoire, on change vite d'avis. D'ailleurs, c'est avec Laura Moon que l'on est le plus surpris, elle que l'on voit infidèle dans la série mais qui se retrouve à tout faire pour obtenir sa quête de rédemption en se rapprochant de nouveau de son homme. On constate bien que la relation avec Ombre est compliquée et risque d'amener son lot de surprises. Ce qui était le plus surprenant, c'est que finalement, même s'il y a un semblant de paix et que l'on voit les méchants comme Média, Internet ou Mr Monde, la guerre est déclenchée directement par Odin qui veut remettre le monde comme c'était auparavant. Trouver finalement un camp bien défini entre les méchants et les gentils est vite compliqué et même nous remet en question sur la définition même du monde ainsi que les progrès que celui-ci a pu faire tout au long des siècles. Finalement, c'est grâce à Ombre que l'on trouve un sens au récit et que l'on avance au travers de ses pas et surtout de son choix, lui qui était profondément un athé. Sa relation avec Odin est pleine de mystère et surprenante, finalement, où on se demande s'il ne va pas plonger dans ses propres ombres. Les trois nouveaux dieux eux, nous apportent clairement une vision bien nuancée d'un monde en perpétuel évolution, au fait même que les hommes ne soient plus aussi croyants qu'auparavant si ce n'est qu'en eux même et que les anciens dieux n'étaient qu'un mythe, du passé dans ce monde moderne. La transformation de Media en des artistes de notre temps iconiques comme David Bowie ou Marilyn Monroe sont particulièrement bluffants et montre bien la vision des hommes sur le fait que les icônes télé sont les personnages folkloriques d'aujourd'hui. La perspective de la guerre nous plonge dans une attente bien frustrante ne rêvant que de voir ce que les dieux vont faire et si finalement les humains ne vont pas en pâtir comme au temps des Grecs. 

     

    La série est d'une qualité bluffante et parfaite niveau visuel nous amenant concrètement vers la situation et nous nous trouvons ainsi davantage en phase avec Ombre. Le final est totalement surprenant à l'image de ses personnages que l'on ne peut prévoir leurs agissements. La tactique d'Odin est absolument remarquable tel un maître sur les jeux d'échecs bluffant ses adversaires. La grande force reste dans le personnage d'Ombre et ce qu'il recèle comme mystère. Finalement, n'est-il pas un dieu comme les autres ? Ou sinon pourquoi il y a-t-il besoin d'un humain dans cette guerre ? Et en quoi finalement Laura est "toxique" pour lui ? On rêve déjà de voir la saison deux qui risque d'être absolument remarquable. Le soucis est finalement qu'il y a eu un changement de showrunner alors que la série partait sur des chapeaux de roue. C'est une grosse prise de risque mais qui peut être payant au vue de ce que la série a pu nous procurer niveau sensation. 8 épisodes c'est si court comparé au potentiel qu'elle offre et attendre 2019 est une torture. 

     

    La série est absolument à voir et ce par n'importe quel moyen. D'ailleurs, le succès nous amène clairement vers cette saison deux que l'on rêve de voir avec un intérêt bien grandissant. 

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique