• Andrew Lincoln : L'art et la manière d'être leader avec le personnage de Rick Grimes

    Andrew Lincoln : L'art et la manière d'être leader avec le personnage de Rick Grimes

     

     

    Andrew Lincoln incarne un Rick Grimes à la fois torturé et quelqu'un de prévenant envers les autres. Rick a grandement évolué au fil des saisons. C'est d'une certaine manière grâce à lui que l'on s'imprègne de ce monde apocalyptique où la loi du plus fort est le maitre mot. Au début, Rick était quelqu'un d'intègre, désirant éviter à tout prix que quelqu'un meurt. Il était accès sur la famille et particulièrement pour son fils Carl. Avec sa femme Lori, c'était compliqué. Il était amoureux de sa belle mais il allait vite comprendre que son retour alors qu'il avait été dans le coma suite à une attaque armée allait être des plus compliqués. Seulement, le monde allait changer le jeune homme. En effet, il découvrit d'une part que pour survivre il fallait être bien plus malin et à la fois fort et autoritaire. Le fait même de voir son meilleur ami en train de tenter de prendre les choses en main le poussa à la confrontation. La révélation que Lori avait eu une aventure avec Shane changea profondément Rick en quelqu'un de rancunier. Son ton devenait de plus en plus dur au niveau de l'avancée de la série. Il devenait de plus en plus distant comme si finalement, le fait d'être un leader le poussait à s'éloigner des autres. Seul un noyau de confiance le connaissait plutôt bien. En effet, avec Daryl, il forma au fil du temps un tandem hors pair s'apprivoisant l'un et l'autre alors qu'ils pouvaient laisser éclater leur colère et leur rage. C'est un lien fraternel qui était en train de se nouer entre les deux. Avec son fils Carl, on pouvait voir un père, un guide désirant à tout prix voir le jeune homme responsable et capable de tout faire pour vivre dans ce monde selon les codes. Pour Rick le fait de se rapprocher de Carl était oh combien compliqué alors que Shane avait eu le temps de prodiguer des conseils. Mais on voit au fil du temps que Carl est de loin respectueux et admiratif de son père qui réussissait à réunir tout un groupe face à l'adversité. La relation filiale est si forte et de cela, Carl en sortait plus que grandi. Rick, même, en profitait pour donner des missions à Carl tout en le protégeant des choses plus dangereuses. Avec le temps, le fils était en train de devenir comme son père prenant des risques inconsidérés. Rick était quelqu'un d'entier et que ce soit Lori ou même Carol, elles le savaient fort bien. Les deux femmes avaient trahi le chef que ce soit intimement avec l'infidélité pour la première avec Shane ou le fait de prendre des vies pour en préserver d'autres avec l'autre. On pouvait remarquer qu'il donnait rarement sa confiance mais que quand il le faisait, il attendait à ce que les personnes filent droit. Avec Lori, il était oh combien dur mais ce qui se cachait en dessous était de la torture et de la souffrance. Il souffrait terriblement. Avec Carol, il ressentait cette douleur rien que de voir que la jeune femme pouvait mettre à mort sans état d'âme. Avec le fil du temps, il comprit que ce qu'elle avait fait était un mal nécessaire et même, il comprit que pour survivre, la meilleure façon d'éliminer les problèmes était de mettre à mort. On pouvait remarquer cela au fil des épisodes et des ennemis. La confrontation était bien différente. Il suffisait de remarquer la manière dont il affrontait le gouverneur ou Negan. D'un côté, il était plus sur la défensive, répliquant face aux attaques d'un Gouverneur déterminé. Avec le deuxième, il avait mené l'attaque en vue d'éviter justement une confrontation par la suite. Ce deuxième épisode nous a montré que même s'il avait perdu avec Negan au départ, il était attaché à toutes les personnes qui formaient le groupe. La perte des personnes chères pesait lourd sur son être. Même l'aveu d'un secret ne pouvait rester longtemps secret. On pouvait voir à quel point il était quelqu'un qui souffrait. Il était devenu l'ombre de lui-même, il préférait obéir. Mais on se rend compte que finalement les personnes qui étaient de confiance étaient aussi des soutiens sans faille. A leur manière, ils ont montré que sa décision était une erreur. Mais plus particulièrement, on peut noter que la relation qu'il entretenait avec Michonne était intense et magnifique. Rick a trouvé en Michonne son âme soeur, son idéal, la personne qui pouvait aisément le comprendre. On pouvait voir au travers de ses deux personnages à quel point ils étaient forts et complémentaires, faisant un tout. Il suffisait de penser à leur dernière intervention pour constater qu'à eux seuls, ils pouvaient changer le monde. Le fait d'être dans son cercle de confiance était délicat et pouvait mener à une relation compliquée. Avec Morgan, c'était une confrontation d'idées. On pouvait constater que finalement Rick se retrouvait face à ce qu'il avait été par le passé, et c'était déroutant. Il essayait de pousser Morgan à constater que tuer était nécessaire pour survivre. 

    Avec tout cela, il refusait jusqu'à présent de se laisser guider par le bonheur sachant qu'il était difficile de vivre quelque chose dans ce monde apocalyptique. Alexandria était au départ pour lui qu'une illusion mais au fil du temps, il commençait à comprendre tout le monde sur le fait que pour survivre, il fallait se reconstruire. Les survivants tentaient de le faire autour. Il se refusait jusqu'à présent de le faire mais grâce à Michonne et à ses discours qui le touchaient en plein coeur, on avait l'impression qu'enfin il envisageait de vivre une histoire d'amour, de reconstruire sa famille et d'être un guide. Seulement, être un guide face à des ennemis aussi féroces n'allait pas être une mince à faire. Rick restait finalement quelqu'un qui pensait difficilement à son bien-être. Les autres étaient tout simplement l'essentiel pour lui. C'était peut-être le fait qu'il était un ancien flic qui parlait. Si quelqu'un souffrait, il souffrait bien davantage. Mais avant tout, Rick était un rassembleur. 

    Andrew Lincoln incarne Rick depuis maintenant 8 saisons. Il reste complètement investi dans la série et d'ailleurs les photos promos le démontraient comme personne. Amis avec Norman Reedus comme Jeffrey Dean Morgan, ils forment un trio d'enfer. Du côté des projets, il va participer à la suite de Love Actually plus qu'attendu. Du côté de la vie privée, il a épousé le 10 juin 2006 Gael Anderson, fille du musicien Ian Anderson du groupe Jethro Tull. Le 10 septembre 2007 le couple eut leur premier enfant une fille Mathilda et plus tard, ils eurent un fils Arthur. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :