•  

    Fringe : la série qui bouleverse tous les codes de la science-fiction et de nos consciences

     

    Fringe est une série de science-fiction et policier américaine diffusée du 9 septembre 2008 au 18 janvier 2013 et crée par J.J Abrams, Alex Kurtzman et Roberto Orci. La série compte 5 saisons pour 100 épisodes de 42 minutes. La série repose sur un casting remarquable, incroyable et de prestige avec une parfaite Anna Torv dans le rôle d'Olivia Dunham qui réussit à percer chaque aspect de son personnage que ce soit dans la réalité, même dans la réalité alternative ou dans d'autres ce qui est impressionnant, Joshua Jackson qui réussit à changer de registre et John Noble incroyable dans chaque aspect de Walter Bishop et tout particulièrement dans la réalité alternative. La série raconte l'histoire d'Olivia Dunham qui avec les Bishop enquête sur des évènements mystérieux. Seulement, il s'avère que ses évènements soient le résultat d'expériences effectués par Walter Bishop et son collègue il y a de cela bien longtemps. De plus, ses expériences sont le résultat d'un secret de Walter par rapport à son fils Peter et qui risque de changer la perception de notre monde comme de notre univers à tout jamais. 

    Au tout début de la série, on pouvait faire connaissance avec la belle Olivia Dunham plutôt enclin à suivre le système du FBI alors qu'elle était engagée avec son partenaire et amant. Seulement, l'incident du vol 627 allait changer son idée. Elle avait constaté des éléments particuliers ce qui l'incita à faire appel à un savant enfermé depuis déjà 17 ans à savoir Walter Bishop mais voilà, elle avait besoin de son fils pour cela à savoir Peter pour le faire sortir. Le trio était alors constitué. On pouvait constater bon nombre d'éléments mystérieux ce qui était bien intriguant. Les enquêtes permettaient à chacun petit à petit de se rapprocher et de mettre en place une certaine mythologie. Le tout était lié à Massive Dynamics et à son dirigeant William Bell. De plus, le dirigeant ne se montrait pas ce qui était attractif pour le téléspectateur qui pouvait tout imaginer sur son identité. Il n'y avait que Nina Sharp pour montrer une image mystérieuse et qui avait un intérêt tout particulier pour Olivia Dunham. C'était en cette saison que l'une des personnes les plus développées était justement Olivia. En effet, plutôt sceptique au début, elle voit que le monde était loin d'être linéaire et qu'au fond d'elle, il y avait un potentiel remarquable dont elle ne pensait pas avoir ou même qu'elle n'en avait aucun souvenir. Elle se posait des questions sur son passé mais par contre, elle apprit peu à peu à maîtriser ses capacités avec l'aide de Walter et de Peter. La révélation sur le fait qu'elle avait vécu des expériences à cause de Walter avait eu fait de provoquer des remues-ménages mais de par leur relation, cela avait eu l'effet de solidifier l'équipe et de les inciter à combattre davantage ses phénomènes. Le tout soudait littéralement l'équipe et faisait même naître une tension, une attraction entre Peter et Olivia. Les deux, d'ailleurs, ne se l'avouaient pas du tout ce qui était plutôt attractif. Le chef du groupe terroriste qui se base sur un manifeste Z.F.T à savoir David Robert Jones était magistral. Ses réflexions étaient révolutionnaires par rapport à notre monde. On était intrigué par ses pensées et cette grande conviction. Mais la révélation sur qui avait écrit les pensées nous plonge dans un effroi le plus total. En effet, il s'agissait de Walter ce qui était impossible car il était simplement un scientifique. Cette saison se réussissait tout particulièrement par son cliffhanger haletant entre William Bell et Olivia Duham avec le World Trade Center en toile de fond. C'était intriguant et stupéfiant pour le téléspectateur qui pouvait se poser des questions sur le fait de voir un monument qui n'existait plus dans notre monde être présent. Il pouvait s'agir d'une question de voyage dans le temps mais cela en était tout autre. La manière dont cela était présentée était habile. 

    La saison deux offre immédiatement la suite à la série suite au cliffhanger ce qui est habile. Ainsi, on fait directement connaissance avec l'univers alternatif. William était donc prisonnier là-bas et il n'y avait pas trop d'artifices pour nous présenter cet univers. On avait l'impression que finalement chacun d'entre nous pouvait être dans un tel lieu ce qui est très attractif. Tout le monde désirait en savoir plus alors on rêvait de voir comment les personnes pouvaient vivre dans ce lieu. En plus, un tel voyage avait des conséquences et on pouvait l'expérimenter avec Olivia qui se retrouvait au retour dans le coma avant d'en ressortir soudainement. Elle était la seule à pouvoir effectuer le voyage ce qui intriguait sur ses capacités et elle devenait une cible privilégiée. Bien sûr, les enquêtes continuaient mais ce qui retenait toute notre attention était l'attrait de cet univers alternatif par rapport à notre monde. En effet les agents de l'univers alternatif venaient dans le notre et pas forcément pour du bien. C'était le début de la guerre ouverte entre les deux mais ce qui avait eu fait de nous choquer était le secret entourant Peter Bishop. On apprit que Peter ne venait pas de notre monde mais de celui alternatif. Walter était donc allé chercher le fils de l'autre univers car le sien était mort dans l'eau. Il avait donc commis une erreur à l'origine de toute cette guerre qui se préparait. Mais cela avait eu comme conséquence de remettre en cause les relations entre le père et le fils. Ils s'étaient beaucoup rapprochés depuis le temps. Peter avait compris d'où venait la petite folie de Walter et il l'appréciait de plus en plus. Walter, lui, avait eu du mal à allier entre culpabilité sur ce qu'il avait commis et le fait de renouer avec lui. Le fait d'être proche de lui était une bénédiction. Tout ce qu'il désirait c'était son bonheur et d'ailleurs, il vit à quel point Olivia rendait son fils heureux. Il essayait tant bien que mal de le pousser à être auprès d'elle mais voilà, Olivia avait découvert le secret. C'était comme cela le début de la fin et c'était frustrant. La mort ensuite du collègue d'Olivia nous montrait l'urgence de la situation et surtout qu'ils étaient soudés. Il avait été le ciment d'une certaine normalité et sa perte mettait Olivia devant le fait accompli que le monde ne serait plus jamais normal. Elle avait acquis une certaine maturité croyant en beaucoup de choses. La saison réussissait encore davantage le cliffhanger, même il était explosif nous permettant d'en apprendre davantage sur cet univers et sur les personnes qui pouvaient s'y trouver. Etre en face des persos de Walter Bishop bien différent et d'une Olivia Dunham rousse étaient excitants à tout point de vue. A l'origine de cette guerre c'était justement la version alternative de Walter. Il désirait se venger par rapport à son fils mais le fait qu'il soit revenu, lui donnait l'opportunité de tout détruire. Mais ce qui nous incitait tant à vouloir connaître la suite, c'était qu'Olivia avait été remplacée par son double. 

    La saison trois se base principalement sur la guerre entre les deux univers. D'ailleurs, la série était séparée au tout début en deux montrant les deux facettes Dunham. La première se trouvait dans l'univers alternatif, perdue à essayer de jouer l'autre, à comprendre tous les aspects d'un monde qui était en train de se détruire lui-même. D'ailleurs, c'était la conséquence de ce que Walter avait causé en prenant Peter. D'une certaine manière, l'agissement de Walter de cet univers en devint un peu plus nuancé et complexe. On se retrouve pris entre deux feux et c'est si intéressant de cette manière. Le téléspectateur est obligé d'une certaine manière à se faire sa propre opinion. Elle est quand même perdue, se souvenant de ce qu'elle avait perdu. Elle ne sait plus où elle en est et a perdu son envie de combattre. Ses souvenirs la ramènent et on se retrouve dans cette quête, celle de l'identité à connaître. On ne se connait pas suffisamment, et on se retrouve à la soutenir dans cette voie, dans celle de se retrouver et de pouvoir ensuite sauver les siens. Elle n'a pas oublié les siens pour autant, et sa détermination finalement fait plaisir à voir. De notre côté, l'infiltration de celle alternative est plus qu'exaltante. Elle est déterminée, manipulatrice et capable de tout pour arriver à ses fins. Le jeu qu'elle entreprend est exaltant et ce qui est plus curieux, c'est qu'au lieu de la détester, on prend plaisir à la voir manipuler les deux hommes, à s'insinuer au mieux dans le monde. On aurait aimé en voir encore plus. Elle s'est fait prendre à son propre jeu en étant tombé sous le charme de Peter aussi mais qui aura des conséquences plus qu'importantes. En effet, par la suite, elle tomba enceinte et accoucha d'un fils. Cette manipulatrice était devenue une mère et quelqu'un de responsable. La notre réussissait à revenir non sans voir les bouleversements. C'était dur pour elle, surtout que personne n'avait remarqué qu'elle avait été prisonnière. L'adaptation fut dure de même que de retrouver la confiance. Cette saison d'ailleurs fut beaucoup centrée sur Peter et Olivia. C'était vrai qu'ils étaient adorables mais on aurait voulu voir davantage sur les univers encore, les appréhender, les nuancer. Cette série nous emmène vers tellement de possibilités que l'on se pose des questions sur notre propre vécu, sur finalement ce qui aurait été possible. Seulement, avec ce qui arrive, la guerre semble bien inévitable et aurait des conséquences terribles. A ce moment-là, la seule chose qui permettrait d'éviter une guerre totale était une machine crée par "les premiers hommes", un peuple à la technologie bien avancée. Seulement la seule personne pouvant activer cette machine était quelqu'un qui était ancré dans plusieurs endroits. Peter était le candidat désigné. Au début, Olivia pensait que c'était elle mais elle sut d'instinct qu'elle faisait erreur. Tout le monde essayait par tous les moyens de l'en dissuader mais il n'y avait rien à faire. Ainsi, en se plaçant dans cette machine, Peter fut projeté tout d'abord dans un futur apocalyptique où les deux univers ont combattu et où Olivia trouva la mort à cause de Walter Bishop de l'univers alternatif. Mais heureusement, il réussit à se sortir de cet univers qui l'avait dévasté et créa un pont entre les deux mondes. Il réussit à tout réparer au détriment de sa vie. C'était si noble. On se disait que Peter ne reviendrait sûrement pas à cet instant et c'était un déchirement pour le couple comme pour la relation entre le père et le fils.

    La saison quatre se base tout d'abord sur un tout nouveau univers qui se battait normalement et qui avait réussi même à penser ses blessures avec un univers alternatif restauré. L'histoire a été recrée de telle sorte à ce que Peter ne soit plus là. Peter serait mort dans le lac Reiden et la section Fringe fut crée à la suite de cela. Peter revint tout doucement et doit faire face à un nouvel univers dont il ne connait pas les codes et surtout que personne ne le reconnait. C'était très déstabilisant pour lui alors qu'il connaissait tout d'eux. Il avait l'impression de devenir fou mais il était déterminé à retrouver tout le monde à commencer par sa bien-aimée. Il se disait qu'en utilisant ses connaissances, il ferait renaître des souvenirs. Voyant que cela ne fonctionnait pas au départ, il se disait qu'il était dans un troisième univers mais voyant que peu à peu Olivia se souvenait de son amour pour lui, il comprit qu'en fait c'était son propre univers. De plus, il comprit que sa disparition avait eu des conséquences en ramenant David Robert Jones ainsi qu'une Nina Sharp alternative qui voulait détruire les deux univers. La guerre était intense. L'équipe de départ était soudée comme jamais mais une révélation fit son apparition à savoir la fille d'Olivia et de Peter. C'était un épisode du futur présageant le pire pour nos héros. En effet, la suite de la saison se basait sur la découverte de ses observateurs qui intervenait quotidiennement dans les affaires des hommes. On découvrit qu'ils étaient l'évolution de la race humaine et qu'ils avaient un grand pouvoir que recherchait Walter et William pour trouver une solution. Finalement, c'était Olivia qui réussit à remettre de l'ordre en se sacrifiant mais elle revint et elle apprit une grande nouvelle à savoir qu'elle était enceinte. Tout le groupe était réuni et il semblerait qu'enfin il y aurait un retour à la normale. 

    La saison cinq est marqué par les observateurs qui envahirent la Terre. Walter avait tenté de trouver une solution avec l'observateur Septembre mais ils étaient prirent de court. Toute l'équipe avait dû s'ambrer en attendant le moment propice. C'est la fille d'Olivia et de Peter qui les enlève tous mais voilà Walter avait tout oublié du plan. Ils étaient obligés de partir faire une quête afin de pouvoir contrer l'envahisseur. C'était déroutant pour tout le monde. Ils devaient s'adapter à un monde nouveau et hostile de même qu'à de nombreux tourments. En effet Peter et Olivia avaient perdu leur fille qui avait été kidnappé par les observateurs. Leur amour en était contrarié. On était avec eux dans leur grand combat mais aussi dans leur quête d'identité. Le fait que la famille se réunit petit à petit faisait plaisir à voir et en particulier sous les yeux d'Henrietta. Elle était la digne fille d'Olivia et cela faisait plaisir à voir. Elle était gracieuse et déterminée. Olivia, elle, était toujours égale à elle-même et encore plus d'ailleurs depuis qu'elle était mère. Elle avait de grandes valeurs. Celui qui avait le plus changé était Peter et il était instable. Après la mort d'Henrietta, c'était un bouleversement considérable créant un fossé. Peter pétait littéralement un câble au point d'aller se venger. Le combat fut rude mais ils réussirent à battre les Observateurs au prix d'un grand service à savoir Walter qui partit avec le jeune observateur. C'était un déchirement de le voir partir mais son sacrifice permit à Olivia et à Peter de se retrouver et de vivre une vie de famille sereine avec Henrietta. La fin nous laissait planer une petite fin ouverte avec une tulipe envoyée à Peter. On pouvait se dire que Walter était quelque part à vivre mais en réalité, il avait été effacé du temps en 2167. 

     

    La série était d'une qualité indéniable et magistralement bien écrit, laissant aux téléspectateurs le soin de "participer à la vie de ses personnages". Certes, les audiences n'étaient pas au mieux satisfaisantes mais les fidèles étaient quand même au rendez-vous au point d'arriver au nombre de cinq saisons. Les personnages étaient tous indéniablement géniaux et en particulier Olivia et Walter bien complexe de par l'univers normal comme les autres. Anna Torv et John Noble ont cette qualité rare de pouvoir vite passer d'un personnage à l'autre au point que l'on n'y voit que du feu. Avec une telle série, on ne pouvait en aucun cas se douter de la fin. A plusieurs reprises, on aurait pu attendre autre chose sans se douter que les observateurs étaient les grands méchants. A part ça, la relation entre Olivia et Walter, Walter et Peter et Peter et Olivia étaient si belles, si splendides que de ne plus les voir était un déchirement. Ce qui faisait par contre clairement la force de la série était tout simplement le personnage d'Olivia. Anna y prêtait ses traits avec une telle dextérité. On pouvait voir absolument tous les aspects que ce soit sa détermination, sa gentillesse, son héroisme. Elle était une femme forte et pleine de vie, une qui nous marque à tout jamais. L'intrigue était bien écrite, ficelée et bien menée, permettant au spectateur de voir par lui-même tout ce que l'être humain pouvait penser et faire. 

     

    La série est cultissime et marquant à jamais la mémoire de la science-fiction. Au niveau audience, là, c'est une toute autre histoire mais cela a permis à Anna Torv et John Noble de pouvoir briller après dans des oeuvres plus qu'intéressantes comme Mindhunter ou Sleepy Hollow.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique