• Jessica Jones, une série redéfinissant même le mot héros

     

    Jessica Jones est une série d'actions de super héros américain diffusée depuis le 20 novembre 2015 sur Netflix et crée par Melissa Rosenberg. La série est produite par Marvel Television, ABC Studios et Tall Girls Productions. Cette série met en scène le personnage issu des comics Marvel Jessica Jones. Elle fait partie avec Daredevil, Luke Cage et Iron Fist des quatres séries de l'univers cinématographique Marvel qui feront partie de la mini-série The Defenders qui sera diffusée en 2017. La séroe repose sur un casting royal et de prestige avec Krysten Ritter dans le rôle de la magnifique Jessica Jones, Rachael Taylor et David Tennant dans le rôle du méchant. La série raconte l'histoire de Jessica Jones souffrant de stress post-traumatique à la suite d'une confrontation avec Kilgrave, a remis au placard ses envies de sauver le monde pour ouvrir une agence de détective située dans le quartier d'East Village. Sa soeur adoptive Patricia Walker tente de lui apporter du soutien dans ce qu'elle traverse mais en vain. Malheureusement, lors d'une nouvelle enquête, ses démons refont surface. 

    La première saison se repose sur la quête de l'héroine à vouloir faire face à ses démons, à se trouver finalement une raison d'être. Finalement, reprendre pied n'était pas quelque chose de simple mais on peut le comprendre aussi pour les héros qui font face aux doutes et aux incertitudes. Seulement, personne ne peut renier sa propre nature et Jessica le comprend aisément. Elle le voit déjà lorsqu'elle protège sa soeur adoptive de ses propres démon ou d'innocents qui se font manipuler par celui qu'elle craint le plus. Ses soutiens sont finalement ceux qui vont la convaincre de faire fasse à ce qu'elle craint le plus, de dépasser ses actes commis atrocement lorsqu'elle a été manipulée par Kilgrave et de se découvrir une grande force intérieure. On est avec toutes ses personnes en quête d'identité et de leur être. On a hâte de les suivre dans leur vie, leur quotidien. Le rôle du méchant est convaincant mais finalement, face à la capacité de Jessica de se surpasser, il fait du surplace. On voit simplement la menace au travers de quelques scènes mais après c'est juste évoqué et c'est dommage. A côté d'un méchant comme Fisk dans Daredevil ou même du Punisher, il fait pâle figure si l'on peut dire. La seconde saison est plus qu'attendue vue que l'on verra Jessica continuer sa quête bien loin de ses tourments. 

    La série est d'une qualité époustouflante et on suit à merveille les joies comme les doutes de la belle Jessica. Elle est l'image d'une femme forte et pleine de doutes, un super héros qui se rapproche grandement du commun des mortels. Les relations sont fortes et même ce sont elles qui font de l'héroine ce qu'elle est. Le tout est une parfaite combinaison bien ficelée. On rêve de connaître la suite de leurs aventures. Les acteurs sont bien choisis et c'est pour cela qu'ils continuent pour certains sur la saison 2. 

    La saison 2 n'arrivera qu'en 2018 et c'est une frustration grandissante. 

    La série est incroyable dans l'ensemble. On est avec le groupe. Le peu d'épisodes nous frustre mais au moins cela va à l'essentiel. Il n'y a pas de sous intrigues qui ne servent à rien. Curieuse de connaître la suite. 

     


    votre commentaire
  • Designated Survivor : une série plus qu'à suspense et prenante

     

    Designated Survivor est une série dramatique et un thriller américaine diffusée depuis le 21 septembre 2016 et crée par David Guggenheim. La série en est à sa toute première saison et elle fait déjà sensation parmi les nouveautés les plus prometteuses. La série repose sur un casting d'exception et magistral avec Kiefer Sutherland et Maggie Q. La série commence au cours du discours de l'Etat de l'union, avec un attentat qui frappe le Capitole. Le président des Etats-Unis ainsi que le vice-président périssent avec l'ensemble du cabinet, la totalité des membres du Congrès et la Chambre des représentants à l'exception du secrétaire du logement et au développement urbain Tom Kirkman. Il était nommé le survivant désigné. Il est alors investi en tant que nouveau président des Etats-Unis. 

    La saison une ou au moins une bonne partie pour le moment est un chef d'oeuvre dans le suspense, dans la corruption et la trahison. Le rôle de Keifer est juste à la perfection le retrouvant dans un rôle mémorable que celui qu'il avait été en tant que le mémorable Jack Bauer. Le président essaye de maintenir sa famille tout en essayant d'être un président crédible alors que l'on ne l'attendait pas. Il réussit remarquablement. Le suspense auprès de trouver le traitre est à tomber. Le personnage d'Hanna Wells agent du FBI est hallucinant. En effet, c'est même à mon avis le perso le plus juste et qui donne davantage de suspense à l'intrigue. 

    La suite est attendue avec impatience par les fans. 

     

    La série est juste, montrant tout simplement le côté humain des personnages dans un cadre particulièrement inédit et éprouvant. Les persos sont magnifiques et ont du potentiel. Tom Kirkman est éprouvé entre son devoir de père et d'époux et l'homme distant qui doit manier le pouvoir. On sent sa torture et c'est ce qui est prenant. Le fait qu'il y ait un complot le pousse dans ses retranchements, même, que finalement, il prend de plus en plus la casquette de Président des Etats-Unis.


    votre commentaire
  • Heroes ou la série alliant succès et décadence jusqu'à épuisement

    Heroes est un feuilleton américain sorti en 2006 et crée par Tim Kring. La série compte 78 épisodes pour 4 saisons. La série repose sur un casting magnifique avec Adrian Pasdar dans le rôle de Nathan Petrelli au sommet de sa forme, Hayden Panettiere pour la belle Claire Bennet, Zachary Quinto dans le rôle du grand méchant Sylar magistral et Milo Ventimiglia dans l'innocent et curieux Peter Petrelli. L'histoire raconte le destin de personnes ordinaires qui se retrouvent dotées de dons suite à une éclipse. Parmi elles, se trouvent deux personnes aux camps opposés et capables de faire basculer le monde vers la lumière ou l'apocalypse. Le professeur Chandra Suresh a fait la découverte que l'homme n'utilise que 10% de ses capacités et que certaines personnes sont en train de développer au travers de pouvoirs comme la lévitation les 90% restantes. Personne ne le croit mais son fils Mohinder lui va tout faire pour prouver la théorie. 

    Au début de la série, on se retrouve face à ses personnes qui découvrent ses pouvoirs et c'était magnifique car on se retrouvait face à leurs doutes et leurs peurs. Avec cela, on pouvait plus facilement découvrir la vérité sur ses personnes. D'ailleurs, c'était au travers de personnes comme Claire ou Hiro que l'on commence à voir ce qui se passe. Il n'y avait aucune connexion mais le destin peu à peu fait son oeuvre pour amener les héros vers leur quête. C'était ça qui était le plus magnifique. Mais avec ce qui se passe, on voit des personnalités en train de se réveler et des secrets comme le fait que Claire était adoptée et cherche ses parents biologiques, Peter en quête d'identité et de sa place dans le monde ou de Nathan confronté à la responsabilité d'être l'ainé et de ses ambitions comme de cacher ses secrets. Chacun des personnages était des plus magnifiques et le méchant à savoir Sylar était tout bonnement la cerise sur le gâteau. Inquiétant, mystérieux, il était un véritable psychopathe ne faisant pas de sentiments. Cette menace amenait des personnes qui n'avaient rien à voir entre elles à s'unir. Ainsi, un jeune homme comme Hiro devint peu à peu un héros criant son Yatta ou Flying Man à Nathan, ou bien, une Niki qui fait face à ses propres démons avec Jessica. De plus, il y avait un épisode bien marquant à savoir celui du futur. Tellement juste, on pouvait voir le destin des héros et de se rendre compte de la future apocalypse qui se prépare. Les secrets se révèlent peu à peu comme le fait qu'il fallait sauver la cheerleadeuse pour Peter et découvrir ainsi qu'il avait sauvé sa nièce. Elle était en fait la fille de Nathan. La relation entre les deux était magnifique et était pleine de promesses. L'apothéose fut le final où Nathan vient à se sacrifier, à montrer qu'il y avait du bon dans ce monde en faisant voler son frère avec lui dans le ciel et de montrer à sa fille qu'elle le rendait finalement meilleure. Il était bien loin du méchant annoncé. L'explosion était magnifique et on se demandait ce qui pouvait se passer. 

    La saison deux, elle, avait souffert de la grève des scénaristes à l'époque, faisant que les créateurs aient changé d'avis sur la suite des évènements mais également sur l'intrigue qui s'est vu octroyer de pleins de nouveaux personnages. C'était l'erreur à ne pas faire car le téléspectateur voulait suivre activement ce qui se passe pour les premiers héros. Par contre, deux personnages viennent à se révéler à commencer par Ella Bishop sacrée folle et pleine d'intelligence au sein de la Compagnie et de Maya Herrera, une femme au pouvoir bien destructrice et qui aurait pu voir son potentiel bien développé. La mention spéciale fut celle d'Adam Monroe qui était à la fois cruel et manipulateur que ce soit envers Hiro qui l'admirait ou bien même de Peter, amnésique et qui cherche son identité. La menace du virus n'avait finalement pas été poussé aussi loin et c'est dommage. La vision de Peter aurait pu amener une dose de solide. Les personnages ne sont vus qu'en surface et bien loin d'être approfondis. Il y a des secrets qui ont émergé et des doutes. Nathan par exemple après son traumatisme a du mal à remonter la pente mais par cela, il développe une amitié avec Matt Parkman. Le duo est étonnant. Par contre, le final était un crève-coeur. On peut se demander pourquoi le même souffre à force ? En effet, il s'agit de Nathan Petrelli. Et de là, est parti le Vote Nathan Petrelli. C'était intense. 

     

    La saison trois, elle, était parti sur de nouvelles bases suite au mécontentement des téléspectateurs et de se recentrer sur les personnages de base. Le fait de voir Peter Petrelli du futur était savoureux mais qu'il s'en prenne à son frère c'était un sacrilège. Mais on peut comprendre tout de même ses motivations suite au voyage dans le futur. Seulement, les créateurs utilisent les mêmes concepts et c'était déroutant. Seulement, avec le déroulement et la révélation que le patriarche était de retour, c'était un retour gagnant. Il y avait quelque chose. Malheureusement, le patriarche agace et on se concentre maintenant trop sur deu personnages en particulier que ce soit Claire ou Sylar. Certes, Sylar a gagné la bataille en volant son pouvoir mais pourquoi elle survit ? On pense alors ensuite à Adam qui ne peut survivre. C'était trop facile et on partait finalement vers un pouvoir d'inégalité et d'incohérence, sans réelle explication. La bataille des héros voulant préserver le monde des pouvoirs contre ceux qui voulaient doter le commun des mortels de ses dons était grandiose sur le papier mais voilà, le fait même de se concentrer sur certains personnages enlève cette saveur. La bonne note était de voir Tracy la soeur de Niki, plutôt maligne et sachant mener à la baguette Nathan. Il pouvait y avoir quelque chose de dingue, de fabuleux. C'était le cas, que Nathan devenait un héros peu à peu, quelqu'un préservant les autres mais suite au discours de son père, il en revint à retourner sa veste, même à trahir les autres en faisant de toutes les personnes ayant des pouvoirs des hors la loi sous prétexte qu'ils étaient dangereux. On perdait peu à peu les téléspectateurs, mais il y avait quand même de grandes choses que ce soit sur la rédemption de Nathan à la fin, sa relation avec Claire, ou la réunification des Petrelli. Mais le tout fut tout simplement gâché au moment où Sylar tue Nathan. C'était un crève-coeur absolu mais le pire était de faire de Sylar un Nathan bis avec la mémoire de celui-ci. 

     

    La saison quatre fut finalement celle de trop. Le rythme est lent, les personnages manquent de saveur. Mais tout de même le méchant à savoir Samuel Sullivan apportait du potentiel, un nouveau moyen de ramener les héros vers une destinée. C'était trop tard et même des incohérences indéniables. Le fait rien que Tracy sorte avec Noah était l'une d'elles ou bien que Sylar souhaite se rapprocher de plus en plus de Claire, voulant quelque chose de plus que de la massacrer. La destinée de chacun les mena à une grande bataille avec un Peter contre un Samuel. Seulement, Peter ne faisait pas le poids et ensuite, Sylar fait toute la différence. Il était devenu un héros. C'était à la fois étrange et aussi une certaine évolution. Mais ce qui était bien bizarre c'était Claire qui révèle ses pouvoirs au monde alors qu'elle faisait la leçon à Nathan sur cela. 

     

    La série est partie dans l'indifférence la plus totale mais a permis de découvrir des acteurs prometteurs comme Hayden Panettiere aujourd'hui dans Nashville, Zachary Quinto dans le rôle de Spock notamment et confirmer le talent d'Adrian Pasdar passant dans différentes séries jusqu'à atterrir aujourd'hui dans la série Colony. La série a perdu de sa valeur après la saison 1. La première saison était magistrale mais les producteurs ont été dépassé par les évènements. Insister ensuite sur une suite plus tard Heroes Reborn avec d'autres personnes et clotûrant une intrigue sur Claire comme un cheveu sur la soupe était la goutte d'eau. Il faut réécrire cela, même, si pour ma part, les persos ont un potentiel énorme et alimentent l'imagination des fans à commencer par moi. 


    votre commentaire
  • Daredevil, une série magnifique qui remet le héros de Hell's Kitchen au goût du jour

     

    Daredevil est une série d'action de super-héros américaine diffusé depuis le 10 avril 2015 sur Netflix et crée par Drew Goddard. La série est produite par Marvel Télévisions et ABC Studios. Elle met en scène le personnage issu des comics Marvel Daredevil. Elle fait partie avec Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist des quatres séries de l'univers cinématographique Marvel qui feront partie de la mini-série The Defenders qui sera diffusée en 2017. La série repose surn casting royal et de prestige avec à sa tête Charlie Cox, Vincent D'Onofrio et Deborah Ann Woll. La série raconte l'histoire de Matt Murdock qui depuis l'âge de neuf ans possède des sens qui bénéficient d'une acuité extraordinaire. Avocat le jour, il défend les innocents dans la ville de New York et en particulier à Hell's Kitchen corrompu par la criminalité depuis sa reconstruction après l'attaque des Chitauris lors des évènements du film Avengers. 

    La première saison se concentre sur la naissance du héros, sa difficulté à s'adapter dans ce monde rempli de corruption. Mais cela augmente d'autant plus sa conviction à tout faire pour rendre la justice. Le fait que son père ait été tué par le passé et ce qu'il avait vécu par le passé le rendait d'autant plus déterminé à rendre justice. Il avait repéré le mal en la personne de Fisk. Il était prêt à se battre. Seulement, il se rend compte que finalement, l'humanité pouvait être des plus complexes. En effet, il est obligé de cacher à son meilleur ami qui il était réellement tout comme leur secrétaire qui avait été la première à voir la corruption dans cette ville. Elle représente l'innocence finalement encore présent dans ce monde et sa force. D'ailleurs, c'était ce qui inspirait Matt à continuer son combat. Seulement, sur la fin, Matt se fait découvrir par son plus proche ami ce qui cause de nombreuses distorsions entre sa vie de justicier et celle normal. Il réussit finalement à vaincre Fisk sans pour autant à l'anéantir. La seconde saison sera encore plus intense puisque Elektra fait son apparition tout comme the Punisher. 

    Les saisons sont plus qu'époustouflantes. La qualité est remarquable et on ressent bien la dualité de Matt entre une vie sereine et cette vie de justice. D'ailleurs, les relations sont fortes, même que l'on peut ressentir cette attraction si indéniable entre Matt et Elektra. Les acteurs sont incroyables et on rêve de connaître ce qu'il va leur arriver. 

    La saison 3 n'arriverait qu'après la saison 2 de Jessica Jones et c'est plus que frustrant. 

    La série est fascinante, le combat est tellement réaliste. On est avec eux. Le peu d'épisodes nous frustre mais cela va à l'essentiel. Hâte de savoir ce qui va se passer. 


    votre commentaire
  • Félicitations

     

    Le blog a passé le cap des 100 visiteurs, félicitations :D :D Et à très bientôt pour de nouveaux articles :D 


    votre commentaire