• Agent Carter : une série qui aurait méritée d'aller plus loin

    Agent Carter est une série d'action, d'espionnage et de supér-héros américaine diffusée du 6 janvier 2015 au 1er mars 2016 et crée par Christopher Markus et Stephen McFeely. Cela se base sur le court métrage de la série des éditions uniques Marvel Agent Carter. La série est produite par ABC Studios et Marvel Televisions. La série met en scène le personnage de Peggy Carter repris par Hayley Atwell qu'elle avait déjà joué dans les films Captain America : First Avenger et Captain America : Le soldat de l'hiver. La série reprend l'histoire de Peggy Carter juste après que la belle ait perdu l'homme qu'elle aime. à savoir Steve Rogers ou Captain America.  La série repose sur un casting remarquable et de prestige avec une sublime Hayley Atwell dans le rôle de Peggy Carter, James D'Arcy incroyable Edwin Jarvis le majordome d'Howard Stark et Chad Michael Murray. .La série raconte l'histoire en 1946 à la suite de la Première Guerre Mondiale de la paix qui n'a pas aidé Peggy Carter se retrouvant marginalisée face aux hommes revenus de combat. Alors qu'elle travaille pour la section scientifique de réserve, Peggy doit trouver un équilibre entre un poste administratif et des missions secrètes qu'elle effectue pour Howard Stark tout en tenant de vivre sa vie de femme célibataire dans les Etats Unis des années 1940 après avoir perdu l'homme qu'elle aimait Steve Rogers : Le Captain America. 

    Au tout début de la série, on pouvait constater la difficulté de Peggy à apprivoiser ce monde où finalement, elle n'était plus considérée comme essentielle par ses pairs masculins. Dans le monde qui tentait de se relever, la difficulté d'être une femme était indéniable mais cela n'empêchait pas Peggy d'essayer d'évoluer dans ce monde et d'être au mieux, qu'on la considère autrement. Malheureusement, c'était à chaque fois un échec. Une opportunité lui a été offerte au moment où Howard Stark lui proposa d'enquêter pour découvrir qui lui avait dérobé ses inventions. Il lui avait dit que son majordome Jarvis pourrait l'aider dans ses investigations. C'était le début pour Peggy de travailler à la fois pour la SSR en restant dans sa position et pour Howard Stark en tant qu'agent double. Elle savait pleinement se mêler dans les deux mondes. Elle était une espionne moderne. De plus, sa collaboration avec Edwin Jarvis était enrichissante. Il y avait véritablement une amitié qui était en train de se créer et c'était magnifique. Après, bien sûr, entre elle et la SSR, le jeu de la manipulation était un régal. D'ailleurs, ils ne se doutaient pas un seul instant de ce que Peggy pouvait faire. On pouvait d'ailleurs remarquer que finalement le plus célèbre des agents en poste était un incapable de première. Par la suite, une relation naissante se crée avec l'agent Daniel Sousa, c'est si touchant. On aimerait leur dire mais réveillez-vous bordel ! Ce qui était magistral, c'est la rivalité avec Dottie Underwood. Elle était manipulatrice, fourbe et capable de rivaliser avec Peggy. La voyant simplement comme une femme qui souhaitait changer de vie, elle était tout autrement. C'était le plus excitant. On n'avait envie que d'en voir davantage sur Dottie. Finalement, Peggy réussit sa mission mais malheureusement pour elle, c'était l'agent Thompson qui en récolta les frais. Les faits étaient que tout simplement que les femmes n'étaient pas reconnues à leur juste valeur à l'époque. 

    La saison deux offre l'opportunité à Peggy d'une toute nouvelle vie loin de New York. On la transfère à Los Angeles où elle découvre une toute situation aux côtés de l'agent Sousa comme de Jarvis et de l'épouse de celui-ci. L'enquête contrairement à la première mêlant habilement les trahisons et les manipulations étaient prévisibles. Les antagonistes étaient loin d'être à la hauteur si ce n'était l'agent Thompson qui comme le traitre qu'il était, se trouvait être dans son élément. Les seules parties bénéfiques étaient clairement la relation entre Jarvis et Peggy pousser dans ses retranchements ou le rapprochement enfin entre Sousa et Peggy. C'était plutôt intéressant et c'est en ce sens que cela aurait dû être poussé bien plus loin. Malheureusement l'intrigue a plombé la série sauf à ses rares moments où Dottie revient. Toujours aussi Dottie, elle ramenait une fraicheur indéniable. La série se termine sur un cliffhanger tellement haletant que l'on reste sur notre faim. 

     

    La série avait perdu de sa grâce lors de la deuxième saison mais elle aurait pu clairement avoir une autre chance comme d'autres séries qui avaient chuté en deuxième saison. Malheureusement, comme beaucoup d'autres séries, une suite n'est pas envisageable surtout en voyant ce qui était arrivé à Peggy Carter dans Captain America : Le soldat de l'hiver. Cela nous a rendu si triste. Le couple était si merveilleux. Que ce soit au niveau des acteurs de la série, ceux-ci en majorité n'ont pas retrouvé un rôle à la hauteur de leur talent si ce n'était finalement Dominic Cooper qui a intégré avec brio la série Preacher. L'intrigue était au départ bien ficelée mais se perdant dans une intrigue complexe et mal expliquée, cela l'a condamnée aux oubliettes. 

     

    La série est tout de même au rang de culte rejoignant la grande histoire des séries Marvel finalement. Au niveau audience, là, c'est une toute autre histoire mais cela n'a pas rendu justice à la série.

     


    votre commentaire
  • Retour de Game of Thrones

     

    L'arrivée du 16/07 était importante car c'était le retour de Game of Thrones avec la saison 7 particulièrement attendu par les fans. A cette occasion, un article spécial est prévu pour cette série avec pleins de détails. Alors ne manquez pas ça chers lecteurs, ce sera un moment inoubliable. 


    votre commentaire
  • Iron Fist : une série qui a du mal à décoller par rapport à ses grandes soeurs

     

    Iron Fist est une série de super héros américaine diffusée depuis le 17 mars 2017 sur Netflix. Elle met en scène le personnage de Danny Rand qui n'est autre que Iron Fist tiré des Marvel Comics. La série est produite par Marvel Television et ABC Studios. La série fait partie avec Daredevil, Jessica Jones et Luke Cage des quatre séries de l'univers cinématographique Marvel et feront partie de la mini-série The Defenders qui sera diffusée le mois prochain, le 18 août. La série repose sur un casting de prestige avec Finn Jones et la magnifique Jessica Stroup qui en impose dans un tout autre registre. La série raconte l'histoire de Danny Rand qui revient à New York après quinze ans d'espace pour reprendre son entreprise et également sa vie. Pour cela, il devra affronter la corruption au sein même de ses proches. Il pourra compter sur sa capacité à utiliser les arts martiaux comme le Poing d'acier, une technique étudiée auprès des moines qui l'avaient recueilli après le crash de l'avion causant la mort de ses parents : K'un L'un. 

     

    La première saison repose avant tout sur Danny Rand tentant de reprendre sa vie alors que pour tout le monde il était considéré comme mort. On voyait sa détresse rien que par le fait que personne ne le reconnaisse et même ne veuille pas croire qu'il était réellement ce qu'il prétendait d'être. Sa quête de justice nous touche et rend par contre les autres personnages, enfin, pour la majorité d'entre eux à la fois faux et méprisable. La seule dont on a un peu de compassion est Joy Meachum, celle que Danny considérait comme sa soeur et était sa meilleure amie. Le fait que Joy ignore tout faisait mal à Danny tout comme le fait qu'elle ne le reconnaissait pas et qu'elle lui faisait du mal. Entre les deux, la relation était des plus compliquées mais on sentait à quel point les deux finalement par la suite essayaient de se protéger mutuellement. A côté, une menace plus que mystérieuse fait son apparition : La Main qui arrive à ramener des morts à la vie comme le père de Joy. A côté, Danny faisait la connaissance lors de ses difficultés avec Colleen Wing, une jeune femme qui avait un dojo et donnait des cours à des jeunes en difficulté. Une relation de confiance se mettait en place et c'était beau à voir. Même, on peut voir une relation naissante et touchante, où finalement, on voit Danny faire face à l'humanité et aux sentiments. C'est magique. Ce qui par contre est le plus intéressant est le fait de voir la difficulté relationnelle entre les pères et leurs fils. C'est finalement la base de la série. D'ailleurs, voir Ward finalement prendre le dessus en tuant son père est ce qu'il y a de plus magique en soit. On voit la naissance d'un méchant rempli d'incertitudes, de rage et de sentiments diverses.

     

    La série est d'une qualité plutôt moindre par rapport à ses ainées, souffrant d'un manque de coordination flagrant et surtout d'une empathie par rapport à ses personnages. Ils sont pour la plupart fade. Cela ne nous permet pas finalement de se plonger totalement. Cependant, l'histoire et la relation entre Joy et Danny comme Joy et Colleen nous incitent à voir plus loin. Ses deux relations sont bien exploitées et on est touché, on veut voir la suite, savoir comment ils vont s'en sortir. Le problème de cette série finalement, c'était que les méchants étaient que des méchants et non sans une pointe de subtilité. Même quand par exemple le père de Joy et le frère de celui-ci discutent, cela n'a aucun intérêt ou quand le patriarche explique la situation à Danny. On ne ressent aucune empathie mais plus de la haine. Les acteurs sont bien choisis dans l'ensemble mais pour certains, ils coulent la série. Un remaniement serait nécessaire. L'histoire par contre, permet de titiller notre intérêt afin de savoir si Danny va réussir sa mission. Il faut vraiment tenir pour voir que c'est grâce à l'histoire que les acteurs arrivent à donner le nécessaire.

     

    La saison 2 a été commandée et cela a été annoncée lors du Comic-Con le 21 juillet dernier avec un changement de showrunner en prenant le scénariste d'Elektra. On peut espérer que la saison 2 soit meilleure mais par contre, prendre ce scénariste peut être à double tranchant, condamnant la série à sa perte. 

     

    La série peut avoir du potentiel si finalement les erreurs sont corrigées. La quête du héros est plus qu'essentielle et il est nécessaire d'approfondir les sentiments des personnages sans en faire énormément. Curieuse de voir la suite même si pour cette série, ce sera dur de remonter la pente par rapport à ses ainées et en particulier Daredevil qui possède une écriture sans faute de ses intrigues. Espérons qu'en attendant cette saison, la mini-série The Defenders puisse remettre le héros en scelle.

     


    votre commentaire
  • Félicitations

     

    Le blog a passé le cap des 200 visiteurs, félicitations :D :D Et à très bientôt pour de nouveaux articles :D 


    votre commentaire
  • Fear the walking dead : une série toujours dans l'ombre qui réussit à trouver sa propre identité

    Fear the walking dead est une série d'horreur dramatique diffusée depuis le 23 août 2015 et créée par Robert Kirkman et Dave Erickson. Elle est la série dérivée de The Walking Dead et complètement distinct des comics. La série en est actuellement à sa troisième saison qui vient de débuter il y a quelques semaines aux Etats Unis. La série repose sur un casting fabuleux et remarquable avec Alycia Debnam Carey; Kim Dickens et introduisant Daniel Sharman dans le rôle du redoutable Troy Otto. La série raconte l'histoire au tout début de l'épidémie dans la ville de Los Angeles. On se trouve directement face à non pas à un groupe de survivants mais à une famille recomposée confrontée à ce domaine. Madison était une conseillère d'orientation dans un lycée de Los Angeles. Depuis la mort de son époux, elle élève seule ses deux enfants à savoir Alicia qui était une excellente élève et qui tombait pour la première fois amoureuse et de son grand frère Nick qui avait décidé de quitter la fac et avait sombré depuis dans la drogue. Ils n'acceptaient pas complètement le nouveau compagnon de leur mère prénommé Travis qui était professeur dans le même lycée, père divorcé d'un jeune adolescent Chris. Autour de cette famille recomposée l'épidémie faisait son apparition surprenant tout le monde. 

    La saison une est principalement basée sur la découverte de cette épidémie et la compréhension de cette famille face à ce qui est la plus grande des épidémies jamais vue. On voit à quel point Madison avait tout de même en elle l'esprit d'un leader de groupe. Elle était une mère qui essaye talt bien que mal d'élever ses enfants et surtout dans ses conditions. Elle essaye de sauver son fils de lui-même faisant aussi beaucoup de sacrifices. D'ailleurs, cela avait une incidence sur sa relation avec Alicia sa fille, plutôt parfaite et donc de ce fait, elle avait besoin de moins d'attentions. Madison essayait aussi de se reconstruire et être auprès de Travis lui permettait de penser qu'une vie de famille était possible. Même, elle semblait accepter le fils de ce dernier mais restant prudente. Lorsque l'épidémie vint, la routine transforma cette vie de famille. Travis, en tête, essayait tant bien que mal de garder en tête qu'ils étaient encore humains, alors que Madison, elle, se disait que la protection des siens était primordiale. Ils avaient décidé de partir, prenant sur leur passage l'ex de Travis ainsi que Chris. Leur voyage les mena loin, au point d'arriver à un complexe militaire sensé protéger les vivants. Mais voilà, le résultat fut tout autre. En effet, les militaires étaient dépassés. La famille, elle, au cours du voyage avait fait la rencontre de la famille de Daniel Salazar avec son épouse et leur fille Ofélia. Ils étaient forts ensemble, essayant de rester au coeur de l'humanité mais à la différence de Travis, Daniel, ancien tueur; avait conscience que le monde avait changé et qu'il fallait se défendre quitte à tuer des personnes au lieu de les soigner. Egalement, c'est Nick, lors de son emprisonnement qui avait rencontré la personne leur promettant de les sortir des Etats Unis. Il était plutôt voleur, mais il a un grand coeur. 

    La saison deux se passe en deux parties à savoir d'une part en mer devant la villa de Victor et en dehors et également dans les alentours du Mexique. On pouvait ainsi voir les conséquences de l'épidémie dans un autre pays. Les liens de la famille étaient exploités mais surtout du côté de leur caractère. Le fait qu'il y ait l'épidémie avait des conséquences fâcheuses sur le mental des survivants. On voyait à quel point la famille et les amis changèrent devenant de plus en plus froid et dur ou sinon davantage responsable. C'était le cas notamment pour Nick qui laissait de côté son envie de la drogue pour affronter les rôdeurs, même, se faisant passer pour l'un d'eux en traversant la route et allant dans des tout petits quartiers. Il aidait même une communauté ce qui le rendait d'autant plus étonnant. Pour ce qui était de Madison, elle devenait de plus en plus protectrice et surtout capable du pire comme du meilleur pour protéger les siens. Elle s'affirme largement au point de défendre sa famille et de vouloir exclure Chris devenu insolant et cruel. D'ailleurs, ayant perdu sa mère, Chris en voulait à la famille et particulièrement à son père. Voyant des casses-cou comme lui, il était de suite attiré par eux tuant des personnes sans aucun état d'âme. Seulement, au moment où l'un d'eux se retrouva blessa, Chris se rendit compte à quel point il avait fait une erreur mais voilà, c'était trop tard puisqu'il fut tuer. Pour Travis, il était encore convaincu par l'humanité jusqu'à ce qu'il perde son fils. Il s'était remis en question et le fait que sa compagne lui demande de protéger sa famille ne l'aidait pas. Il était tiraillé, perdu. Lorsqu'il apprit la mort de son fils, c'était le déclencheur de sa fureur. Il laissait de côté ses convictions les plus profondes. Alicia, elle, était encore dans la pensée que l'humanité était possible, faisant confiance mais elle se rendit compte de ses erreurs. Le temps lui permettait de s'endurcir et particulièrement au Mexique où elle commençait à combattre les rôdeurs. Elle pensait de plus en plus comme une survivante. La famille était de loin pas la seule à changer. Pour les Salazar, Daniel devenait comme fou et enclin à vouloir trouver un ennemi. Seulement dans la maison de Thomas, le compagnon de Victor Strand, il se rendit compte que le personnel préférait de loin garder les rôdeurs. Sa découverte fut le déclencheur d'un incendie de grande envergure poussant le groupe à partir. On le croit mort à ce moment-là. Cette situation poussa Ofélia au début dans la folie se disant que d'être dans l'hôtel par la suite n'était pas une bonne idée. Elle décida de partir. Le fait de se retrouver seule lui permit de s'endurcir devenant une toute autre personne à savoir une combattante hors pair. A la frontière, elle se fit capturer par un homme armé. On peut penser que c'est la future famille de la future saison avec le frère psychopathe les responsables. Du côté de Victor Strand, on le voit de plus en plus sympathique et touchant en particulier lorsqu'il retrouve son compagnon. Il était amoureux de lui et le perdre était une déchirure. En effet, Thomas était condamné et désirait devenir un rôdeur. Victor, voyant la réalité de la situation, préférait de loin le tuer une seconde fois. La famille ensuite fut capturer par les forces de l'armée ce qui laissait rien présager de bon. 

    La saison trois commence sur des chapeaux de roue au sein d'un camp militaire. Les militaires et en particulier un dénommé Troy Otto pratiquaient des expériences de mort sur des hors américains. La poussée des rôdeurs était impressionnante. La famille était confrontée au pire, et Madison était impitoyable pour protéger les siens. Elle réussissait même à planter une cuillière dans l'oeil de Troy, une scène particulièrement magistrale. Du côté de Nick, celui-ci voulait protéger sa dulcinée Luciana rencontrée dans le quartier et qui défendait les siens qui était entre la vie et la mort. Il était plus qu'impitoyable et il était prêt à en découdre. Travis, lui, était de plus en plus froid et par la suite, on le vit d'autant plus impitoyable en se défendant contre les rôdeurs, et prêt à se sacrifier pour sauver Nick comme Madison et Alycia. Leur salut provenait du frère de Troy à savoir Jake qui était de loin le plus gentil et prévenant. Seulement, les rôdeurs, eux, avaient décidé autrement les attaquant en nombre. Tout le groupe prit la décision de partir précipitemment. Une partie avec Travis et Alicia s'en allèrent en hélicoptère alors que Madison et Nick, eux, se défendirent avec acharnement contre les rôdeurs puis partirent avec Troy qui les avaient sauvé. Au cours de leur fuite, du côté de Travis et Alicia, ils furent attaqués par des coups de feu et une balle atteignit Travis au niveau de la gorge. Conscient qu'il était condamné et qu'il pouvait s'en prendre à Alicia comme à l'équipage, il décida de se suicider ce qui marqua Alicia à tout jamais. De chaque côté, ils se défendirent pour arriver finalement à la ferme des Otto où le patriarche était un survivaliste et un ancien alcoolique malmenant ses enfants. L'adaptation dans cette communauté était des plus compliqués mais chacun d'entre eux essayèrent de s'adapter. Madison voulait rester et commençait à s'impliquer dans la vie du groupe en essayant d'être dans les forces protectrices avec Troy. Alicia, elle, s'approcha des jeunes qui s'évadèrent au travers d'une drogue mais également, elle se rapprocha de Jake Otto, celui qui l'avait soutenu dans l'épreuve de l'hélicoptère. Elle était capable de se battre mais elle resta profondément marquer par la mort de Travis. D'ailleurs, le fait qu'elle ait assisté à sa mort et qu'en plus elle a dû l'annoncer à sa mère, avait crée un petit fossé. Du côté de Nick, d'abord impitoyable pour sauver sa belle en menaçant Troy puis rentrant dans le rang en se rapprochant de celui qui avait tiré sur Luciana. Les deux s'étaient découverts des points communs. La ferme regorgeait de secrets et ils en avaient pas fini. Du côté de Victor, celui-ci avait pris la décision de se faire passer pour un médecin afin d'éviter dans l'hôtel une panique monstrueuse mais cela lui avait valu son exclusion. De plus, traversant le Mexique, il se retrouvait face à un ancien compagnon qui le captura et à sa grande surprise, il retrouva Daniel toujours en vie. Il lui parla d'Ofélia mais Daniel n'était pas convaincu par ses propos. Daniel était un miraculé, sauvé par des personnes cherchant de la nourriture, aidant les plus nécessiteux. Son destin changea en rencontrant l'ancien partenaire de Victor qui lui proposa un travail alors que Daniel remettait à sa place l'un des gardes du corps. Daniel devenait dur et impitoyable. C'était l'effet que sa fille n'était plus à ses côtés, qu'il reprenait sa vie d'antan, comme lorsqu'il traquait les communistes. Mais en voyant la jeune femme qui l'avait sauvé, il pensait à sa fille et rien que de la voir souffrir était une déchirure. Il se retourna contre son protecteur. La suite de la saison était particulièrement intense notamment en découvrant les secrets concernant la famille Otto avec le patriarche qui pronait une terre rien que pour les blancs. On comprit vite d'où venait cette guerre; Madison se débrouilla pour faire venir les adversaires. Alors que le patriarche allait se tuer, elle vint directement pour l'en empêcher et le tuer par la suite mais elle en était incapable. C'est Nick qui finalement se chargea de le tuer. La ferme vit ensuite une transition des plus périlleuses où les peuples étaient l'un contre l'autre. Alicia tenta de tout coordonner avec Jake mais c'était intenable. En effet, la menace vint de Troy qui n'accepta pas de voir la ferme être souillé. Il vit des rôdeurs par millier et les guida jusque là-bas. Pour Madison, elle était à l'extérieur afin de rechercher de l'eau et ce accompagné. Ainsi les rôdeurs firent de nombreuses victimes dont Ofélia mais Nick et Troy empêchèrent que le pire ne soit commis. Tout de même, la ferme n'était plus un endroit sûr. Par un grand concours de circonstances, tout le monde vint à se retrouver là où Daniel se trouva et une explosion du pont eut lieu laissant la destinée des personnages dans la plus grande incertitude. 

    La suite est particulièrement attendu voyant que la série a considérablement évolué, se rapprochant de sa grande soeur The Walking Dead.

    Les personnages sont bien développés et particulièrement Daniel, dont on comprend toutes les nuances. C'est du génie. Finalement, c'est à croire qu'en enlevant Travis, la série a fait un bon en avant, laissant de côté la partie de l'humanité qui subsistait avant l'épidémie. On voit enfin chaque personnage avec leurs défauts et leurs qualités face à des choix compliqués. Cependant, même si une partie du casting reste des plus mystérieux et intriguants, la venue du personnage de Morgan qui laisse présager un bon dans le temps pour voir son histoire de son point de vue laisse présager le pire. Il nous suffit d'attendre la suite qui ne va pas tarder. 

     

     


    votre commentaire